Sari-Solenzara et la Côte des Nacres

Solenzara, aussi appelée Sari-Solenzara, est une commune typique qui se situe à la frontière entre la Corse du Sud et la Haute Corse, du coté est de l’ile de beauté.  Elle est formée de deux villages : Sari qui est dans les hauteurs, à 450 mètres d’altitude exactement et Solenzara, village côtier. Dans les années 70, cette commune s‘est associée avec celle de Solaro (Haut- Corse) et de Conca  pour créer  « la côte des Nacres », en rappel à la forme triangulaire de ce fabuleux coquillage, forme identique à celle du territoire alors inauguré.

Avec 1200 habitants, Solenzara est une commune du littoral corse qui offre en plus de ses plages et de ses paysages côtiers, des forêts, des vallées et des collines sans précédents. Son nom provient du petit fleuve côtier qui passe à ses cotés, la Solenzara. Cette rivière prend sa source au sud est des aiguilles de Bavella, à 1145 mètres d’altitude. Elle part vers le nord est de l’île de beauté, traverse Quenza, Sari Solenzara et Solaro pour se jeter dans la mer tyrrhénienne, juste au dessus du port de plaisance de Solenzara.

Solenzara est un village récent. En 1840, Le commandant Bernard Poli a l’idée d‘importer du minerai pour le transformer dans une usine qu’il va créer sur le territoire actuel de Solenzara. Cette fonderie ferme ses portes en 1880 mais les gens venus s’installer pour y travailler restent implantés. Ils vont alors  se tourner vers la culture, l’exploitation du bois et l’élevage et la pêche, issant le port de leur village, premier port de pêche corse. Dans les années 60 le tourisme se développe sur l’île de beauté et Solenzara créer un port de plaisance qui va lancer sa future vocation de station balnéaire.

En arrivant sur le territoire de Sari-Solenzara, vous êtes entouré de tout ce qui compose la Corse du Sud. Les couleurs sont chatoyantes, le bleu turquoise de la mer se mêle au rouge du granit et se prolonge dans le vert étincelant des sapins. Outre la découverte du port de plaisance, qui peut accueillir jusqu’à 450 mouillages, il est difficile de passer par Solenzara sans s’arrêter sur ses plages. La première se situe non loin du port. C’est une des rares plages de galets. Elle est plutôt petite mais familiale. La seconde est la plage de Canella.  C’est une plage idéale pour toute la famille : le sable y est extrêmement fin, l’eau est d’une limpidité extrême et la couleur rappelle les lagons des caraïbes. Il est possible de se restaurer sur place le midi comme le soir. Enfin, encore plus au sud et à la limite de la commune de Solenzara, la plage de Favona vous accueille tout l’été avec ses glaciers, restaurants et ses nombreux services de locations nautiques.

Pour la baignade, vous pourrez aussi choisir l’option des piscines naturelles. Il y en a quelques une dans le lit de la Solenzara. De nombreux endroits pour pique nique ont été creusés par la rivière lors des terribles et dernières inondations. A l’ombre, loin du bruit, c’est quasi le paradis qui vous y attend.

Pour les sportifs et les amoureux de la nature, il existe de nombreux chemins et départs  de randonnées. Il est possible de monter au Monte Santu, massif qui domine le petit village de Sari. Vous serez alors à 599 mètres d’altitude et vous aurez un vue exceptionnelle qui s’offre à vous : la rivière de Solenzara, le port de plaisance, la mer et au loin, les fameuses aiguilles de Bavella. Il vous est possible de les gravir en prenant la route de Zonza. Après quelques kilomètres, vous arriverez au col de Bavela et pourrez garer votre voiture pour effectuer la montée. C’est une des points culminant de la Corse du sud.

Située sur la côte est de la Corse du Sud, Sari-Solena vous accueille tout au long de l’année dans ses petits villages et la Côte des Nacres avec délice et plaisir. Un pays riche en paysages et en émotions à ne pas oublier quand on visite le sud de la Corse.

Localisation de Sari-Solenzara

A voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *