Porto-Vecchio, cité du sel, entre terre et mer

Porto-Vecchio ou Portivechju, est la troisième ville de Corse de par sa population qui atteint bientôt les 12.000 habitants. Elle se situe tout au sud-est, flanquée le long d’une colline, abritée tout au fond d’un golfe.

Elle est surnommée la Cité du sel car elle possède depuis des siècles des marais salants. Aujourd’hui leur superficie atteint plus de 60 hectares pour une production d’environ 1200 tonnes de sel par an. Les marais se situent principalement du coté de l’embouchure du Stabiacciu, petit fleuve côtier qui se jette dans la mer méditerranéenne.

Porto-Vecchio s’est développé autour des fortifications érigées vers 1540 par la République de Gêne, qui détenait à l’époque la quasi-totalité du territoire Corse. Le but était de pouvoir endiguer les invasions pirates de barbares d’Afrique du nord. La ville s’est fortement développée depuis l’arrivée des Français vers 1770. Des ouvertures on été crées dans les murs des remparts et la ville s’est progressivement étendue jusqu’à ce jour.

Aujourd’hui, il est encore possible de se promener autour de la place Forte mais aussi à l’intérieur pour y découvrir la citadelle. La place de la République et ses immenses platanes sont le point central de la forteresse. Vous pourrez vous y installer pour siroter une boisson fraiche ou consommer une glace à la terrasse des nombreux cafetiers du coin. Un peu plus loin, vous pourrez flâner à la découverte du vieux Porto-Vecchio : l’église St Jean Baptiste, construite au XIXème siècle vous éblouira intérieurement par la richesse de sa décoration qui contraste avec son austérité extérieure. En face se situe la chapelle Ste Croix qui accueille encore maintenant une confrérie. Deux bastions vous attendent aussi dans cette vieille vielle : Celui de la France, au nord, qui servait à signaler une quelconque invasion maritime et qui surveillait les allers et venues du port et Le Bastion di A Funtana Vechju. Enfin la porte génoise était l’unique endroit pour pouvoir pénétrer dans la ville fortifiée. Elle porte encore les traces d’une construction faite pour résister aux invasions et vous offre en plus un point de vue magnifique sur les marais salants et le port de plaisance.

Ce port, appelé aussi marine, se situe tout au fond du golfe de Porto-Vechio. Il peut accueillir des bateaux de 40 mètres de long et ayant jusqu’à 3,5 mètres de profondeur.  Plus de 6000 plaisanciers font escale ici durant l’année. Tout est fait pour les accueillir dans les meilleurs conditions : distributeur de carburant, atelier de réparation et capitainerie avec sanitaires. L’accès aux différents commerces, restaurants, loueurs de bateaux, hôtels etc… est tout proche.

Au niveau culturel, Porto-Vecchio est moteur de manifestations durant toute l’année. A pâques se déroule « A festa di L’Oliu Novu » C’est une fête de village sur le thème de l’huile d’olive qui se déroule à Ste Lucie, commune proche de Porto-Vecchio et qui accueille des milliers de visiteurs de puis plus de 15 ans. En juin, vous pouvez assister aux journées théâtrales ou au Porto-Vechio festival qui mélange rock, électro, chanson traditionnelles et polyphonie. En été, le 31 juillet au soir, Porto-Vecchio met à feu l’abominable homme des lièges qui représente le mois de juillet. Brancardé dans les rues de la ville, il déambule jusqu’à la place de l’église où il est brulé aux sons de quolibets et chansons populaires. Septembre est aussi un mois riche puisque des soirées jazz précèdent  notamment en octobre le festival du rire de Porto-Vecchio. Tout au long de l’année il est donc possible de se cultiver, ou de se distraire à Porto-Vecchio.

Cette ville est aussi le départ pour de nombreuses ballades à travers la Corse du sud. Vous pourrez ainsi vous rendre aux Aiguilles de Bavella, découvrir les paysages fabuleux de l’Alta Rocca, rejoindre Bonifacio ou même découvrir une très belle tour génoise, celle de Fautéa, à coté de la plage qui porte le même nom.

A ce propos, Porto-Vecchio est renommé pour la qualité des plages qui l’entourent. Que ce soit l’immense plage de Palombaggia, et son sable fin, celle de Santa Giullia entourée par une pinède ou encore la baie de Rondinara et son eau turquoise, paradis des enfants et des plongeurs, vous aurez de quoi vous ressourcer dans des eaux d’une limpidité absolue et d’une beauté extraordinaire.

Vous pourrez séjourner à Porto-Vecchio en toute tranquillité. Plus de 40 hôtels vous y attendent pour des séjours de petites ou longues durées. Un peu plus de 10 campings avec mobil home, villages vacances sont aussi présents à Porto-Vecchio et tout autour du golfe. Enfin de nombreux gites et chambres d’hôtes vous permettront de séjourner directement chez l’habitant.

Porto-Vecchio est une des premières destinations touristiques de l’ile de beauté et de Corse du Sud. Vous y trouverez tout ce qu’il faut pour y passer un agréable séjour rempli de souvenirs qui sentiront bon le sel marin et l’eau turquoise.

Localisation de Porto-Vecchio

A voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *